Le quartier de L’Anse du Portier, un espace public 2/3

2020-01-06T15:28:58+00:005 janvier 2020|Actualités, Monaco|

L’Anse du Portier : des services pour la cité

Par son envergure et son emprise, le programme de construction de l’extension en mer est l’occasion de réaliser des investissements importants, profitant à d’autres infrastructures indispensables, pour l’attractivité globale de Monaco et le bien être des habitants.

L’agrandissement du Grimaldi Forum en est un bon exemple. À la faveur de la création de l’Anse du Portier, ce pôle consacré au tourisme d’affaires et à la culture, qui attire chaque année 250 000 visiteurs verra sa superficie augmenter de 10 000 m2. Cet essor est crucial pour cette entreprise et plus largement pour l’économie du pays. Ce développement n’aurait pu se concevoir sans l’émergence du nouveau quartier.

Dans un registre totalement différent, le jardin japonais est une autre illustration de ce cercle vertueux. La réalisation d’un passage piéton depuis ce parc municipal vers l’Anse du Portier, est en effet l’occasion de toiletter et d’agrandir ce parc né il y a 25 ans. Il mélange subtilement tradition japonaise et éléments méditerranéens. Une transition idéale vers la pinède sauvage de l’extension en mer. à l’occasion de ces travaux, le système d’irrigation du jardin japonais est aussi revu pour être modernisé.

Le jardin japonais (à gauche) s’ouvrira sur L’Anse du Portier. Photo © Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste.
Le jardin japonais et les travaux en cours en novembre 2019. Photos © SAM L’Anse du Portier.

Des équipements, publics et privés, situés dans les zones limitrophes de L’Anse du Portier bénéficient de la restructuration nécessaire des zones adjacentes, pour la mise en service de l’éco-quartier.

Il en va ainsi du réaménagement du rond-point du Portier.
Les opérations menées sont essentiellement souterraines. Elles ont pour objectif premier la construction de la « virole ». Cet ouvrage en forme d’hélice, est pour les véhicules le moyen d’accéder au nouvel éco-quartier et d’en ressortir. Il a fallu descendre à neuf mètres de profondeur pour réaliser cet ouvrage.

Le rond-point du Portier en novembre 2019. Photo © MC Clic.

Dans la virole elle-même a été créé un bassin d’orage de 3000 m3. Située dans une « cuvette » naturelle, au pied de massifs rocheux, la Principauté de Monaco est de fait le réceptacle des eaux de pluie qui s’écoulent vers la mer. En cas de très fortes précipitations, ce qui est désormais régulièrement le cas, ce bassin va faciliter la gestion du trop-plein d’eaux pluviales, évitant ainsi le débordement des eaux usées.

La virole et le bassin d’orage. Illustration © SAM L’Anse du Portier.

À cette occasion, il a fallu également assurer le dévoiement des réseaux existants : eau potable, eaux usées, distribution du gaz et de l’électricité par la Société Monégasque d’Électricité et de Gaz (SMEG), des liaisons multitubulaires de l’opérateur de téléphonie Monaco Telecom pour la téléphonie et l’ensemble des services liés au transport des données et des caméras de sécurité. Cette opération a permis la modernisation de nombreux équipements.

Le rond-point du Portier et le quartier de L’Anse du Portier. Photo © SAM L’Anse du Portier.

Le rond-point du Portier sera livré au printemps 2020. Il sera le premier ouvrage mis en service pour le public, dans le cadre de la création du quartier de L’Anse du Portier.

Il sera par ailleurs recouvert d’un espace vert qui constituera une zone de transition entre les jardins que l’on trouve habituellement à Monaco (caractérisés par l’omniprésence de végétaux tropicaux), et le quartier de L’Anse du Portier (typiquement méditerranéen).